La lune jaune

« Ce long jour a fini par une lune jaune… »
Henri de Régnier

Des grands textes introspectifs de Michaux, Tardieu, Apollinaire, Louise Labé, Baudelaire, Pessoa… accompagnés par des compositions originales aux accents résolument rock…
Poèmes du XVIe au XXe siècle et guitare électrique : voilà qui peut paraître paradoxal, voire choquant. Or, c’est le contraire. Quelque chose se passe dans la confrontation entre poésie et musique rock, qui sert le texte, qui l’actualise mais jamais ne l’anecdotise. « Un grand texte résiste à tout », dit-on ; mais c’est plus que cela : un grand texte se régénère, reprend du souffle, si on lui offre le souffle et les intonations d’aujourd’hui. La Lune jaune est également l’occasion pour Corine Linden d’exécuter en direct des peintures Tch’an à l’encre de Chine sur un grand panneau tendu de papier Whenzou.

Corine Linden : conception, jeu, peintures
Stéphane Bonacci : composition, guitare
Dominique Guibbert : mise en scène

Prix de vente 2015/2016 (tarifs Hors Taxes, TVA 5,5%) : 1000€
En cas de plusieurs représentations dans le même lieu, tarif dégressif : nous contacter

Défraiements : selon barème SYNDEAC, pour 2 personnes
Transport : facturé au réel au départ de Strasbourg
En cas de tournée dans plusieurs lieux d'une même région, le tarif des transports à partir de Strasbourg sera réparti entre tous.

La Lune jaune existe également dans une version destinée aux plus grands plateaux, pour une audience de 300 personnes. Elle implique deux services de montage. L’équipe est élargie à cinq personnes : une comédienne, trois musiciens (guitare, basse, batterie) et un technicien. Plus de détails en cliquant ici.

Trois fragments poétiques et musicaux :    

  administration