La marionnette au service des textes
2000-2014
En 2000, Flash Marionnettes bénéficie pour la première fois d’une convention triennale avec le Ministère de la Culture – Direction des Affaires Régionale d’Alsace, signe d’une reconnaissance nationale et précieux soutien.

Après Mythomanies, un spectacle expérimental pour ouvrir le millénaire avec les mythes des cinq continents, nous plongeons dans un lointain passé et nous nous risquons à frotter la marionnette à d’immenses textes du patrimoine littéraire français (Un Roman de Renart en 2001 et Les Pantagruéliques en 2002), réalisant ainsi sorte de « diptyque carnavalesque ».
Puis, en 2004, nous revenons à des préoccupations contemporaines avec La Polyphone… Et toujours dans ce mouvement de balancier alternant répertoire « classique » et thèmes on ne peut plus actuels, voici venus Pinocchio en 2005 et notre création 2007, Les Enchaînés, pamphlet radicalement « anti-télé » et occasion d’une nouvelle collaboration couronnée de succès avec Philippe Dorin, sans oublier une jubilatoire parenthèse mozartienne, le Cabaret Mozart, créé en 2006.
En 2008, Alice, d’après Lewis Carroll, une libre adaptation au service de la “bataille de l’imaginaire” que nous menons sans relâche depuis de longues années. Une nouvelle — la troisième ! — collaboration avec Philippe Dorin voit le jour en octobre 2010 : 2084, un futur plein d’avenir, une fable aux apparences futuristes pour mieux dénoncer les dérive actuelles et la standardisation des esprits. En 2011, c’est une écriture collective qui voit le jour, réalisée par les trois “piliers historiques” de la compagnie, Corine Linden, Ismaïl Safwan et Michel Klein. Et ça donne un spectacle avec “vue sur l’enfance” : Qui est cet inconnu dans mes bras ?

Notre récente création, 4M4A (quatre mythes quatre auteurs), se pose comme le point culminant de notre démarche puisque, comme son nom l’indique, pas moins de quatre auteurs nous accompagnent dans l’aventure : bienvenue à Philippe Dorin (dont ce sera la quatrième collaboration — ça s’appelle de la fidélité), Karin Serres, Thor Hungwald et Lise Martin !
A chaque image, son spectacle...



  administration